Mobirise website creator software


Ma formation, mes recherches, 
mon expérience

MA FORMATION : Cinq années de formation au C.B.F.


La formation dispensée par le C.B.F. porte sur la psychothérapie d’inspiration psychanalytique et la découverte des concepts fondamentaux, théoriques et pratiques de la psychanalyse. Outre les théories de Freud et Lacan, la formation couvre l’approche des matières scientifiques de biologie, neurologie, endocrinologie, pharmacologie, psychiatrie et psychosomatique.

Travaux de cartels :

1. Sexualité et psychanalyse.
2. Psychosomatique et psychanalyse.
3. Transfert – contretransfert.

Mémoire : Le Sacré, la Science et la Psychanalyse.

Plus de deux cents dix heures de formation pratique et théorique E.T.C.

La formation dispensée par E.T.C. porte sur les malaises et maladies, la peur, les caractères et personnalités, les principes féminin et masculin, la confiance en soi, l’autonomie affective, la sexualité, l’écoute et la communication non-violente. 

Cinq années d’analyse personnelle.

Je ne serais pas complet si je n'indiquais pas, indépendamment de l'influence de Freud et de Lacan, l'influence de Jung et de Pierre Daco, tant dans l'orientation de ma formation que l'orientation de mes recherches personnelles.


MES RECHERCHES


Depuis la nuit des temps l’humain ne cesse de se questionner sur lui-même et se demande comment passer d’un « mal-être », quasi permanent, à un « bien-être » qui semble être le privilège d’un petit nombre de personnes.

Qui suis-je, d’où viens-je, et quelle est ma place dans le tout ?

Comment retrouver en moi la bonne mesure des choses ?

En définitive : « Comment, chaque jour, faire les choix qu’il convient pour que ma vie soit à la mesure de ma personnalité intérieure ? ».

Reprendre son propre pouvoir sur soi cela veut dire aussi reprendre sa propre responsabilité sur le déroulement de sa vie.


Depuis plus de 30 ans mes centres d’intérêts m’ont poussé à faire des recherches tant dans le domaine de la Science que celui du Sacré, de l’Art, de la communication et de l’évolution de l’être humain.

Tout n’est qu’interprétation disait Freud, il y a plus de cent ans déjà. Alors, comment et pourquoi tentez-vous d’exprimer votre mal de vivre? Et, surtout, comment éclairer autrement ses propres points de vie personnels et professionnels pour s’autoriser une évolution épanouissante?


MON EXPERIENCE


Ma formation théorique et pratique, mon expérience de consultant généraliste d’entreprise, mont mené à faire de nombreux interventions dans divers pays d’Europe. Plus de 10.000 heures d’accompagnement de responsables d’entreprises.

CONFERENCES

J’ai le grand plaisir de pouvoir donner, dans le cadre de « Duma Art et Formation », des conférences sur les grands peintres.

J’ai pu ainsi, les années précédentes, exposer la vie et l’œuvre de Millet, Van Gogh, Gauguin, Dali, Picasso, Modigliani, Michel-Ange, Botticelli, Breughel l’Ancien, Rembrandt et Rubens.

Je propose également de parcourir l’Histoire de l’art… partant de la préhistoire.

Souvent, on me dit que « l’Art n’est jamais qu’une question de goût ». Ce à quoi je réponds volontiers (de manière un peu décalée, il est vrai), que : C’est pire que ça !

Faisons ensemble, si vous le voulez bien, l’expérience du petit cheval flamboyant.

Imaginons un jury composé de trois personnes. Toutes trois de bonne disposition et de bonne compétence. Imaginons-les examinant avec tout le sérieux nécessaire un tableau représentant un petit cheval flamboyant.

Quel pourrait être le déclencheur subtil modulant la note d’appréciation de notre jury ? 

— La première personne prendra, peut-être, un cheval pour un cheval. Elle trouvera que le choix des couleurs est harmonieux; que l’artiste fait preuve d’une bonne maîtrise technique; que le sujet est bien traité et que le tableau a un bel équilibre global. Pensant que c’est tout simplement mérité, elle donnera une note de 8 sur 10 avant de passer, sans autre questionnement, au tableau suivant.

— La deuxième personne adore les chevaux, c’est même sa grande passion. De plus, pour elle, ce tableau est d’une exceptionnelle beauté.

Enfin, et c’est peu dire, le cheval symbolise à ses yeux à la fois la liberté et la puissance...

Toutefois, pas complètement dupe, et, se méfiant de son propre jugement, elle donnera une note de 9 sur 10, bien qu’elle aurait tant aimé mettre un 10 sur 10...

Et ce sera, peut-être, la mort dans l’âme qu’elle passera au tableau suivant. 

— La troisième personne, un quinquagénaire au-dessus de toute spéculation intellectuelle, déteste tout simplement les chevaux. Pis encore, le cheval lui fait peur !

C’est ainsi. Il n’y peut rien. C’est sa sensibilité...

Car, malgré sa détermination réelle à vouloir être d’une impartialité exemplaire, notre quinquagénaire porte, tout au fond de sa mémoire, les traces douloureuses de son histoire familiale.

En effet, lorsqu’il n’était encore qu’un tout petit enfant, son père, un soir, le prenant sur ses genoux, lui raconta la mort tragique de son grand père : «... un coup de sabot terrible ! » Depuis, instinctivement, il se méfie des chevaux : Il ne peut pas les voir en peinture…

Quelle note pensez vous que ce brave homme donnera à notre cheval flamboyant ? 

Vous l’aurez compris : Tout jugement de valeur semble structurellement lié à notre histoire personnelle.

Je ne sais pas ce que le cheval de Przewalski, survivant de la préhistoire, en pense. Je ne sais pas non plus ce que le cheval de Lascaux en pense.


Ce que je sais, c’est que mon petit cheval flamboyant, à moi, me joue du violon chaque fois que je le regarde.


ADRESSE
Chée de Tirlemont, 172
1370 JODOIGNE

CONTACTS
Email:  info@psychotherapeutemariani.be
Phone: +32 (10) 81 46 76
GSM: +32 (477) 37 11 49

Merci de compléter ce formulaire